Procédé industriel chez VMZINC

VMZINC possède deux laminoirs en France, ainsi que des implantations industrielles en Belgique, Allemagne, Portugal, Suisse et Slovaquie.

Procédé de fabrication:

VMZINC possède deux laminoirs en France, ainsi que des implantations industrielles en Belgique, Allemagne, Portugal, Suisse et Slovaquie.

  • ETAPE 1: Fondre le zinc 

    La première étape de la production consiste à fondre le métal pur à 99,995%, obtenu sur les cathodes lors de l'opération d'électrolyse, et à élaborer l'alliage liquide par additions contrôlées de cuivre et de titane, dans une série de fours à induction.

  • ETAPE 2: Solidifier le zinc

    Le liquide ainsi formé est ensuite transféré dans une machine de coulée continue, pour solidification sous forme d'une bande d'une dizaine de millimètres d'épaisseur et d'environ un mètre de large appelée "Brame". Le refroidissement énergique dans la machine permet d'obtenir une structure solidifiée fine et homogène.

  • ETAPE 3: Laminer le zinc

    La brame est ensuite laminée en continu, en trois à cinq passes, pour obtenir l'épaisseur finale désirée. La température, la vitesse de laminage et le taux de réduction à chaque passe sont précisément contrôlés afin d’obtenir les caractéristiques dimensionnelles et mécaniques programmées.

  • ETAPE 4: Bobiner le zinc

    La dernière étape consiste à débiter le zinc laminé en bobines, de poids et de largeurs voulus (quatre tonnes maximum) sur des lignes spécifiques de parachèvement. Les bobines sont ensuite débitées en feuilles ou bobineaux qui servent de base pour la réalisation de produits façonnés ou pour pose sur chantier.

 




 

Transformation:

Les feuilles et bobines issues de ce procédé de fabrication sont utilisées par les couvreurs dans leurs ateliers et sur chantier. Elles sont également utilisées pour la production de produits façonnés dans les usines VMZINC (bacs profilés pour toiture et façade, finitions, accessoires et systèmes d’évacuations d’eaux pluviales), ainsi que chez les partenaires VMZINC.